Biopôle Clermont-Limagne

Actualités

    Un syndicat pour voir plus grand

    2012 : un grand cru pour le Biopôle 

    2012 sera incontestablement une année charnière pour le Biopôle Clermont-Limagne.

    Le développement du site de Saint-Beauzire avec notamment l’arrivée du siège social de Limagrain, la construction d’un restaurant inter-entreprises, la construction d’une crèche, la poursuite des travaux de viabilisation du site confirment la dynamique enga­gée depuis 18 ans.

    Mais de façon beaucoup plus structurelle, 2012 verra le Biopôle changer de dimension et devenir une technopôle multi-sites regroupant les sites de Saint-Beauzire, Clermont-Ferrand (ex Biogemma) et Riom (ex Schering Plough).

    L’offre d’accueil de projets innovants dans le domaine des sciences du vivant ainsi constituée, avec une palette complète d’outils (pépinières, hôtels d’entreprises, foncier, services aux entreprises, etc), va donner au Biopôle Clermont-Limagne une attractivité et un rayonnement de très haut niveau.

    Avec de tels outils le « Biopôle Clermont Limagne », syndicat mixte regroupant Cler-mont Communauté, Riom Communauté, la Communauté de Communes Limagne d’Ennezat et la Chambre de Commerce et d’Industrie Territoriale du Puy-de-Dôme, pourra afficher une très grande ambition : faire de Clermont-Ferrand et de son agglo­mération un pôle majeur de développement des biotechnologies.

    L’enjeu est de taille. Il est économique naturellement, scientifique par les nouvelles possibilités qu’il donne au développement des sciences du vivant sur notre territoire, mais c’est aussi un enjeu d’aménagement du territoire et de coopération entre les col­lectivités et les entreprises. De ce point de vue, il va constituer une expérience origi­nale, à l’échelle du Grand Clermont.

    Jacques MIZOULE

    Président de l’association Biopôle Clermont-Limagne

    L’offre Biopôle Clermont-Limagne s’enrichit de deux nouveaux sites d’accueil pour les entreprises

    Les biotechnologies forment un secteur porteur pour l’ensemble de l’agglomération clermontoise.

    Forts de ce constat, les élus de la Communauté de Communes Limagne d’Ennezat, de Clermont Communauté et de Riom Communauté, ainsi que la Chambre de Com­merce et d’Industrie Territoriale du Puy de Dôme ont décidé de s’unir pour le dévelop­pement des biotechnologies en inscrivant leur action dans une démarche commune, cohérente et structurée.

    L’objectif des trois collectivités et de la CCI Territoriale du Puy-de-Dôme est ici de ren­forcer les outils de développement du secteur, en s’appuyant notamment sur l’oppor­tunitéde proposer deux nouveaux sites complétant l’offre déjà présente à Saint-Beauzire, l’un situéà Clermont-Ferrand, l’autre à Riom.

    A Clermont-Ferrand,

    Clermont Communauté dispose d’un bâtiment de 2 800 m2 (dont 2 000 m2 de laboratoires) précédemment dédié à la recherche en biotechnologies végétales. Le site de Riom, propriété de l’entreprise pharmaceutique Schering Plough (détenue par le groupe MSD), sera prochainement cédé. Il offre une capacité d’accueil de 12 000 m2 sur un parc de près de 4 hectares et dispose de 7 000 m2 de laboratoires équipés.

    L’offre immobilière spécialisée (laboratoires) est un outil essentiel au développement des entreprises de biotechnologies. Elle doit pouvoir répondre à toutes les typologies d’entrepri­ses et savoir s’adapter aux différentes phases de leur développement. Elle constitue égale­ment pour le territoire un élément majeur de différenciation et d’attractivité. Ce projet permet aujourd’hui à notre territoire de disposer de capacités d’accueil de très grande qualité et couvrant tout le spectre des biotechnologies.

    Organisé dans une démarche coordonnée et cohérente et doublé d’une politique ambitieuse en terme d’animation, de prospection et de communication, ce projet doit permettre à l’ag­glomération clermontoise de positionner les sciences du vivant à un palier de compétitivité déterminant pour son développement.

    Ce partenariat sera formalisé par la création d’un Syndicat Mixte Ouvert, dont la mission sera de gérer l’ensemble immobilier nouvellement constitué.

    A Riom

    Dédié au développement clinique, le site de Riom offre une capacité d’accueil de 12 000 msur un parc de près de 4 hectares.

    7 000 m2 de laboratoires équipés aux normes BPL et BPF (laboratoires d’analyse, laboratoires de produc­tion, 1 200 m2 de salles d’animalerie) et 5 000 m2 de bureaux et de stoc­kage : le site de Riom est à même de s’adapter aux besoins immobiliers des bio-entrepreneurs et de leur proposer une réponse clef en main et sur mesure.

    Saint-Beauzire : implantations, viabilisation, nou­veaux services… le Biopôle Clermont-Limagne change d’échelle.

     En 2013, le Biopôle accueillera à Saint-Beauzire plus de 1 300 salariés, une croissance et un changement d’échelle qui imposent d’accélérer l’aménagement de la zone, que ce soit en terme de viabilisation, mais aussi de services à l’attention de ses usagers.

    • Limagrain implante son siège sur le Biopôle Clermont-Limagne

    L’implantation du groupe Limagrain est un élément majeur dans le développement du Biopôle. Fidèle au territoire qui l’a vu naître, le groupe a en effet choisi d’implanter son nouveau siège social sur le Biopôle Clermont-Limagne à Saint-Beauzire. C’est sur une parcelle de 10 Ha située au nord-est de la ZAC que la coopérative a décidé d’installer ses futurs bâtiments de 10 500 m2. Ces derniers accueilleront environ 350 salariés à l’horizon du second semestre 2013.

    Le Biopôle se prépare dores et déjà à accueillir dans les meilleures conditions le groupe Limagrain ainsi que les futurs projets d’implantation d’entreprises : une première tranche destinée à étendre la voirie et mettre en place les réseaux d’adduction d’eau potable, des eaux usées, de gaz, d’électricité et de télécommunication a déjà été réali­sée. Elle représente un investissement de 629 130 € (financé à 30% par l’État, 25% par le Conseil Régional, 25% par le Département et 20% par la Communauté de Communes Limagne d’Ennezat).

    A l’issue de ces travaux, le chantier de construction du nouveau siège social du groupe Limagrain a débuté. Une seconde tranche, prévue courant 2013, reliera cette extension de voirie à la RD6 (Saint-Beauzire-Ménétrol) et comprendra la création d’un rond-point ; la zone sera alors desservie par deux entrées rendant plus fluide la circula­tion des usagers.

    • Un restaurant inter-entreprises…

    En réponse à l’intérêt des entreprises mani­festé lors des études d’opportunité, un groupe de travail a été constitué afin de cerner les perspectives de besoins en terme de restauration (type de restauration, vente à emporter, etc.), établir un schéma juridique et financier (location du bâtiment, gestion du restaurant, relation avec les prestataires, etc.) et éla­borer un projet de bâtiment. Les travaux de ce groupe ont abouti à la création en mars 2012 d’une association inter­entreprises « Biopôle Restauration ». L’ouverture du restaurant est planifiée pour septembre 2013 avec une capacité initiale d’environ 530 repas/jours.

    •  et une crèche à destination des entreprises du site

    Les enquêtes de besoin menées auprès des entreprises et salariés du site depuis le début des années 2000 ont systématiquement révélé une forte attente en terme de crèche.

    L’arrivée au seuil des 1300 salariés sur la zone permet également de programmer la mise en place d’un tel service. La société Crèches Arvernes, porteur de projet et investisseur privé sur ce projet, assure l’investissement immobilier, le fonctionnement et la gestion de la structure. Cette dernière pourra accueillir une vingtaine d’enfants dès la rentrée 2013.