Saint-Ignat

Historique

L’église Saint-Martin

L'église Saint Martin

L’Eglise, dont l’origine est une chapelle construite dans l’enceinte du château seigneurial, a pour patron Saint Martin. Les seules traces de la chapelle sont les tourelles situées de chaque côté du clocher. Aujourd’hui, seule la nef est d’époque gothique (XIVe et XVe siècle).

Le clocher, le chœur et les chapelles latérales sud ont été réalisés au XIXe siècle sous P. Saignol, curé de 1830 à 1879. Il y avait des prêtres communalistes au XVe siècle. Ils ne furent supprimés qu’au XVIIIe siècle, par la Révolution. Le curé était nommé par l’abbé de Cluny, avant 1789. Le cimetière s’étendait au sud-est de l’église. Un sarcophage en pierre, de forme rétrécit vers les pieds et absence de niche traduisant une origine ancienne, a été retrouvé sur la pente septentrionale de la butte.

Eglise Saint-Martin

A l’intérieur de l’Eglise, on trouve un linteau en bâtière roman provenant d’un édifice antérieur, aujourd’hui enclavé dans le mur près de la porte méridionale. Sur ce tympan est représenté le cycle de la Passion. On peut voir les scènes de l’Adoration des Mages, des Saintes femmes au tombeau, ainsi que de la Descente de croix. Cette dernière scène aurait été inspirée par les modèles espagnols eux-mêmes dérivés des compositions répandues par des miniatures et des ivoires depuis le Xe siècle. Ce linteau est classé aux Monuments Historiques depuis 1906.